AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, merci à tous d'avoir participé à l'aventure

Les anges [3/4 libres]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les Épîtres :: Trouver la foi :: Postes vacants
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/08/2015
Camp : Le Mien
Avatar : Buddy Christ
Even God has a sense of humor, look at the platypus
MessageSujet: Les anges [3/4 libres] Sam 8 Aoû - 13:49


Les anges
« Combien d’anges peuvent danser sur une tête d’épingle ? »



Les anges, aussi affectueusement surnommés les coincés du cul par les démons, les emplumés ou encore les poulets par les dieux païens. Admirés par des millions de chrétiens, ils passent pourtant presque incognito dans les rues du monde entier. Pas qu'il y en ait des tonnes, en réalité – ils sont bien moins nombreux que les forces du Malin – mais ils ont l'air d'humains lambdas...ou presque. Quid des ailes, des harpes, de halos, des épées de feu ? Nope monsieur, pas sur Terre, ou alors, faut être abonné aux chaînes câblées du Paradis. Qu'ils soient sur Terre pour une mission ou parce qu'ils ont été exilés d'Eden, les anges doivent oeuvrer pour le Bien et combattre le Mal.


► Libre ► Pris ► Réservé

Callahan R. Haywood [Hadraniel] ft. Sam Claflin
Cheryl M. Foxhall [Anael] ft. Amber Heard
Alexander F. Prendergast [Eremiel] ft. Richard Armitage
Raelyn O. Shirley [Herahel] ft. Karen Gillan




Dernière édition par Le Tout-Puissant le Sam 22 Aoû - 22:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypse-tomorrow.forumactif.com
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/08/2015
Camp : Le Mien
Avatar : Buddy Christ
Even God has a sense of humor, look at the platypus
MessageSujet: Re: Les anges [3/4 libres] Sam 8 Aoû - 13:49


Callahan R. Haywood
aka Hadraniel
Ft. Sam Claflin ♦ Pris [Fondateur]




© Schizophrenic
Nom humain : Callahan Raleigh Haywood
Nom angélique : Hadraniel
Rang angélique : Vertu
Raison de la présence sur Terre : Exil pour désobéissance
Camp : Pro-statu-quo
Métier : Chef et propriétaire d'une boulangerie-pâtisserie/tea-room, Heavenly Delights
Âge réel : 4000 ans
Statut civil : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Âge humain : 30 ans
Caractère : Protecteur - Sincère - Gourmand - Pacifique - A un humour bien à lui - Buté - Un peu maladroit - Fantasque - Généreux - Secret

Il était une fois


Si on demandait à Hadraniel s'il se considérait un bon ange, il répondrait oui sans hésitation. Il n'a pas chuté, il n'a jamais songé à prendre le parti de Lucifer et il estime sa grâce encore toute pure et immaculée, merci bien.
Pourtant, il a bel et bien été exilé. Et ce fut très douloureux. Il a été très perdu, très paumé, très en colère et n'a franchement pas été loin de la chute aussi mais bref, c'était il y a plus de cent ans, il va mieux maintenant.
Au Paradis, Hadraniel était un ange parmi d'autres, sans histoire. Il était doué dans ses fonctions, tenait les autres anges à flot quand ça allait mal, ravivait le coeur des humains en temps de crise. Pour reprendre une métaphore d'aujourd'hui, il était un peu un psy angélique et ça lui allait plutôt bien. Prendre les armes n'a jamais été sa tasse de thé. Pourtant, quand ses supérieurs lui commandaient de se battre, il le faisait, parce que c'était combattre les démons et aussi, simplement, parce que désobéir ne lui serait jamais venu à l'esprit.
Jusqu'à une certaine guerre. Dans cette Europe ravagée par les armées et dont les cris de douleur et de détresse le perçaient de part en part. Une Vertu, même au summum de sa puissance, ne peut guérir toute la peine du monde, même s'il essaya de toutes ses forces. Et quand son supérieur l'enjoignit de le rejoindre pour combattre les Adversaires, laissant tomber par la même occasion un bataillon de soldats qui aurait eu grand besoin de réconfort, il ne rechigna pas, même s'il ne voulait pas y aller.
Quand l'ordre se révéla être de raser entièrement une ville (la plus prospère et la plus grande de la côte ce petit pays) car les forces d'un Duc s'y étaient amassées, Hadraniel ne réagit tout d'abord pas. Des ordres pareils, il en avait reçu des milliers, il avait été là pour le Déluge, pour Sodome et Gomorrhe, rien n'avait changé.
Et pourtant, quand il descendit combattre, ce ne furent pas des démons ou ses frères déchus qu'il devait transpercer de son épée. Non, c'étaient des humains, des enfants au regard apeuré, les yeux terrifiés. À chacune de ses précédentes (rares) manifestations sur Terre, il avait été accueilli avec admiration, joie, reconnaissance, et cette fois-là, c'était comme s'il avait été lui-même un démon. Quand son supérieur lui ordonna de poursuivre sa tâche, déclarant que les forces du Duc s'étaient cachées parmi les civils et que le Duc lui-même pouvait également être anéanti, que quelques pertes humaines n'étaient rien comparées à la victoire, Hadraniel refusa d'obéir. Non, il ne tuerait pas d'innocents, pas quand ils pouvaient éliminer ce Duc et ses armées un autre jour, sans forcément tuer des mortels. Ses tentatives de raisonner son supérieur furent vaines et Eremiel poursuivit la mission avec les autres anges. Son acte de rébellion n'avait rien changé.
Quand il fut convoqué peu après le massacre par le conseil des Dominations au complet, il ne fut pas surpris. Sa logique, une fois encore, n'eut aucun effet sur ses supérieurs. En signe de clémence, ils lui offrirent le choix de sa punition : être rétrogradé simple ange ou être exilé sur Terre.
Puisqu'il avait déjà désobéi pour eux et puisqu'ils avaient si mal et avaient besoin de son aide, Hadraniel choisit la Terre. Son épée jetée aux pieds d'Eremiel, ce fut son ancien supérieur et presque ami qui le jeta hors du Paradis.
La chute fut rude. Et se retrouver sur Terre, confiné dans un corps humain dont il n'avait pas l'habitude, dans un pays ravagé par la guerre...Hadraniel a honte de déclarer qu'il regretta sa décision. Coupé des siens comme il ne l'avait jamais été durant ses derniers voyages sur Terre, assailli de part en part par le désespoir et la misère des humains, il maudit son acte fou et pria, supplia qu'on le laisse revenir au Paradis.
Toutes ses supplications furent vaines. Pendant un an, il s'enferma totalement dans son malheur, maudissant la race humaine pour lui avoir inspiré la pitié, maudissant ses frères pour l'avoir jeté dehors pour sa désobéissance, maudissant son Père pour laisser faire autant d'horreurs, maudissant les démons pour se repaître de ce chaos et de cette violence tout autour de lui.
Et puis, au bout d'un moment, d'un long moment, il revint à la raison. Le geste plein de sollicitude d'une femme qui avait pourtant tout perdu, métier, maison, famille, à cause de cette guerre, lui donna l'impulsion, le but qu'il avait perdu. Il était une Vertu. Il était là pour redonner courage et force. Faiblir n'était pas dans sa nature.
Il aida du mieux qu'il put pendant cette guerre. Refusant de se battre, il s'efforça cependant de soigner les humains. Et si tous les mortels qui passaient sous ses mains s'en sortaient miraculeusement, personne n'allait lui reprocher. Il sauva des centaines des vies et n'en prit aucune. La guerre s'acheva, des années plus tard, sur une victoire, et si les pertes furent amères et cruelles, au moins pût-il à nouveau respirer.
Longtemps, Hadraniel chercha sa place parmi les humains. Sa fonction angélique n'avait presque aucun équivalent humain, à moins d'être un prêtre, et l'idée d'entrer dans la Maison de Dieu lui était encore trop douloureuse. Il aida dans les soupes populaires, les oeuvres de charité, s'improvisa coach pendant quelques étranges semaines.
Jusqu'à ce qu'il découvre la Cuisine. Mais pas n'importe quelle Cuisine, en particulier, le principe de comfort food. Et il se focalisa tout particulièrement sur la Pâtisserie.
Et s'il lui fallut soixante ans pour se décider à manger un gâteau, qui peut l'en blâmer ? Il n'en avait jamais eu besoin. Il découvrit, un peu par hasard, que la nourriture faisait du bien aux gens. Un gâteau au chocolat ou une tarte aux pommes faits avec amour donnent le sourire et mettent les gens de bonne humeur pour une partie de la journée. Et il trouva là sa nouvelle vocation : redonner le sourire aux gens, à force de petits gestes. Ce siècle était un siècle de désillusion, la foi en Dieu et ses anges se perdait et Hadraniel n'avait jamais été du genre à afficher sa véritable nature.
Désormais reconverti en en chef pâtissier, détenteur d'une petite enseigne à Londres, il se sent bien mieux et en retour, il fait du bien aux gens.


Mes amis, mes amours, mes emmerdes


D'ordinaire, les supérieurs hiérarchiques ne sont pas proches de leurs soldats, au Paradis. Pourtant, Eremiel et Hadraniel furent presque amis, fut un temps. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours été aux ordres de la Domination et, quand on passe près de 4000 ans aux côtés d'un même frère, celui-ci finit par devenir un ami. Un grand frère, presque, même si cette notion ne s'applique que peu aux anges. S'il a toujours admiré la droiture de son supérieur et sa foi inébranlable, il suffit pourtant d'un seul ordre, une seule mission pour que Hadraniel refuse de l'écouter. Ce qu'il avait toujours considéré comme de la droiture et du sérieux n'étaient au final qu'un coeur de pierre et une obéissance aveugle. Aux yeux de Hadraniel, Eremiel massacra des milliers d'innocents pour rien, et il ne lui pardonne pas. Se faire jeter hors du Paradis par les mains de celui qui l'avait relevé sur nombreux champs de bataille fut douloureux, mais Hadraniel préfère que ce soit passé ainsi. Il ignore encore qu'Eremiel a pris forme humaine et se trouve à Londres également.

Elle passe régulièrement dans sa boutique, mais pas uniquement pour acheter des muffins ou des croissants. Il sait parfaitement ce qu'elle est, ce qui ne manque pas de le rendre méfiant dès qu'elle franchit la porte de sa pâtisserie. Elle n'est pas une de ses soeurs déchues, il en a parfaitement conscience, et il a du coup encore moins envie d'avoir affaire à elle. Elle le nargue, lance des références à peine subtiles à sa véritable nature, risque de le révéler à sa clientèle et ses employés à n'importe quel moment. S'il a bien menacé de la faire déguerpir à coup d'épées de flamme, la démone semble savoir qu'il est exilé et ne se bat plus et du coup ne le prend pas du tout au sérieux. Peut-être même cherche-t-elle à le tenter et le faire chuter. Une idée qui serait véritablement risible si elle ne l'énervait pas tant. Et dire que c'est à cause d'elle qu'il a entendu parler de l'Apocalypse pour la première fois, quelle misère...

C'est dur d'effacer des millénaires de conditionnement à aider les autres et ses frères anges en particulier, alors quand Herahel débarque un jour dans sa pâtisserie, démoralisée parce que sa campagne ne rencontre pas autant de succès que prévu, Hadraniel est là pour lui remonter le moral avec un bout de gâteau tout juste sorti du four. Ça faisait un moment qu'il n'avait plus interagi avec un autre ange, il était un peu rouillé alors quand Herahel commença à parler d'Apocalypse en plein dans sa boutique, Hadraniel a réagi un peu violemment. On n'effraie pas les humains comme ça, voyons ! Ils ont conversé, échangé leurs points de vue. Si Hadraniel a remonté le moral à l'archange, il n'est pour autant pas fan de sa mission. C'est qu'il ne veut pas de l'Apocalypse, lui. De son côté, Hadraniel essaie de faire doucement comprendre à la rouquine que la Terre est plus qu'un terrain de jeu pour le Paradis et l'Enfer...et que si Apocalypse il y a, il ne restera pas grand-chose ici-bas et honnêtement, ne serait-ce pas triste ? Leurs avis sont plutôt opposés, mais il n'est pas rare que leurs conversations dévient des sujets angéliques plus graves vers les dernières recettes à la mode.


© Créé par Callahan R. Haywood



Dernière édition par Le Tout-Puissant le Sam 22 Aoû - 18:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypse-tomorrow.forumactif.com
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/08/2015
Camp : Le Mien
Avatar : Buddy Christ
Even God has a sense of humor, look at the platypus
MessageSujet: Re: Les anges [3/4 libres] Sam 8 Aoû - 13:49


Cheryl M. Foxhall
aka Anael
Ft. Amber Heard ♦ Libre ♦ Négociable




© CryingToYourHeart
Nom humain : Cheryl Maegan Foxhall
Nom angélique : Anael
Rang angélique : Principauté
Raison de la présence sur Terre : Vacances, voyage...la Terre, c'est tellement plus fascinant que le Paradis
Camp : Indécis
Métier : Assistante sociale
Âge réel : Les millénaires, on ne les compte plus
Statut civil : Célibataire
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Âge humain : 28 ans
Caractère : Volontaire - Libre - Audacieuse - Douce - Charmante - Fougueuse - Coquette - Désordonnée - Énergique - Impatiente - Bavarde - Fière - Humaine - Sensible - Féminine

Il était une fois


À l'origine, Anael s'appelle...Selafqielon. Dans les couloirs du Paradis, on murmure que c'est pour ça qu'elle a choisi la cause féministe et pour être francs, c'est très certainement une partie de ses raisons. Et puis, elle aime le nom qu'elle s'est donné. Anael, c'est court, c'est chic, c'est bien, et ça peut se transformer en Anna. Même si elle n'a plus utilisé ce prénom-là sur Terre depuis un bon moment.
Selafqielon, donc, a été créée avec toute une tripotée d'autres Principautés. A l'époque, comme tous les autres anges, elle avait plutôt l'air d'un mâle sans rien sous la ceinture. Se battre, elle n'a jamais aimé. Tenir les archives non plus. Les humains, elle les aimait bien par contre, elle les trouvait bien mignons et bien sympas. Un peu comme des petits chiots. Surveiller que tout se passe bien sur Terre, ça lui allait bien comme boulot. Mais il y avait un hic. Voire deux, en fait. Tout d'abord, son nom, elle ne l'aimait pas du tout. Ses frères avaient des noms comme Raphaël, Gabriel, Nuriel, Hadriel...des noms jolis, en somme. Et elle, elle se tapait Selafqielon. Même pas une terminaison en -el. Non, elle devait faire partie du minuscule pourcentage d'anges à porter un nom pas comme les autres. Elle l'avait un peu mauvaise contre le Paternel, là, il fallait l'avouer. Deuxième hic : les Principautés, y'en a beaucoup. Et des anges, encore plus. Ils sortent tous avec le même modèle d'usine, excepté pour le choeur supérieur (mais honnêtement, Anael préfère avoir l'air d'un ange lambda que d'une roue avec des yeux). Et pour une ange qui avait déjà une volonté anormalement très singulière à l'époque, ça ne le faisait pas. Elle ne se reconnaissait pas dans cette forme générique, elle n'aimait pas ressembler à un homme et elle n'aimait pas son nom. Alors un jour, elle a décidé de descendre sur Terre pour la première fois et, oh, qu'est-ce que c'est ?
Anael découvrit la beauté de la féminité, l'élégance et la classe, le charme et la grâce toutes féminines. Et elle voulut avoir la même chose.
Anael fit des pieds et des mains pour faire monter ses réclamations au degré supérieur. Les autres anges roulaient des yeux devant ses demandes, les jugeant inutiles, mais à force de persévérance et d'arguments infaillibles (« Et l'égalité des sexes alors ? Sur Terre, il y a des mâles et des femelles, que ce soit pour les humains, les animaux ou même les plantes. Pourquoi pas les anges, d'abord ? On est pas censés être plus parfaits qu'eux ? ») et d'autres moins infaillibles (« J'aime pas mon nom, je veux le changer. »), elle parvint à se renommer Anael et à introduire le concept de la féminité chez les anges.
Elle est très fière d'avoir été la première à posséder une apparence de femme, parmi ses frères. Elle, petite Principauté, a révolutionné l'administration angélique en introduisant le concept de parité des sexes. La bataille est rude, mais elle est sûre qu'elle gagnera la guerre.
D'ailleurs, en parlant de guerre...l'Apocalypse, ça l'embête un peu. Non mais parce qu'elle aime bien la Terre, elle y fait fréquemment des tours. Et elle aime bien les humains. Mais d'un autre côté, désobéir à un ordre direct de Dieu ? La cause féministe, à côté, c'était de la gnognotte. Elle penche plutôt du côté des pro-statu-quo mais a peur de désobéir véritablement à ses supérieurs. Elle aime les humains, mais au point de chuter pour eux ? Pas vraiment.


Mes amis, mes amours, mes emmerdes


Elle est mignonne cette petite. Un peu trop exubérante quand elle ne rougit pas à tout et n'importe quoi, mais Herahel lui rappelle ses jeunes années et elle voit un grand potentiel chez cette petite Archange. Quand elle est venue lui demander de l'aide pour monter son affaire de communication avec les autres anges sur Terre et les humains, elle était plutôt pour. Et quand elle l'a complimenté pour sa cause féministe, Anael lui était toute acquise. Ah, enfin quelqu'un qui reconnaît son génie ! Enfin quelqu'un qui apprécie ses efforts à leur juste valeur ! Depuis, elle a pris la petite Herahel sous son aile. Il faut bien former la relève de demain.

Aiden, elle l'a vu de temps en temps à la télé, animer ses petites émissions sans grand intérêt. Oh, elle sait qu'il est prophète, tous les anges sont au courant, mais elle s'en est toujours plutôt désintéressé. Elle a toutes les informations en clair alors que lui a tout en crypté et plutôt en retard en général, qu'est-ce que ça peut lui apporter ? C'est ce qu'elle croyait, jusqu'à ce qu'elle entende qu'Aiden héberge occasionnellement des sans-abris ou des réfugiés ou quiconque a besoin d'un toit pour un petit moment. Lui, le charlatan, soudain se révéler un saint au grand coeur ? Qu'on la laisse rire ! Anael n'y a pas cru une seule seconde. Alors une fois, elle s'est ramenée chez lui, toutes griffes dehors, pour lui rappeler exactement sa place. C'est au gouvernement humain de s'occuper de ces personnes, pas le premier riche venu qui, sans nul doute, profite et abuse de ces individus vulnérables en une nouvelle forme d'esclavage. C'est que Anael a son travail et la cause de ses humains très à coeur. Mais le prophète lui a ri au nez, ce que Anael n'a pas du tout apprécié. Toutefois...Aiden a fini par s'expliquer et montrer que la Principauté avait peut-être émis un jugement trop hâtif sur le devin. Se pourrait-il qu'il ne soit pas si mauvais...ou autrement dire, qu'il soit si bon ? Elle a encore un peu de mal à y croire malgré tout, et se rend régulièrement chez Aiden pour vérifier qu'il n'abuse toujours pas de ses colocataires. Et si elle se prend peu à peu d'intérêt pour le prophète et qu'elle a accepté certaines de ses invitations au restaurant ou au cinéma...et bien, ça ne la regarde qu'elle, d'abord.

L'auto-proclamée Reine de l'Enfer...ha, si on demande son avis à Anael, c'est plutôt une humaine qui a un égo vachement surdimensionné. Elle a couché avec Lucifer, et alors ? Ça fait pas d'elle quelqu'un d'important pour autant. Elle est toujours inférieure à un ange ! Elle est peut-être la première femme, mais c'est Dieu qui l'a créée ainsi, elle n'a rien inventé, rien fait, selon elle. Lilith se prend bien de haut mais elle n'est rien d'autre qu'un brouillon raté d'Ève, aux ambitions au ras des pâquerettes et avec des chevilles bien trop enflées pour les talons aiguilles qu'elle affectionne tant. Lilith l'insupporte et Anael est prête à lui rappeler sa vraie place quand elle veut.


© Créée par Callahan R. Haywood



Dernière édition par Le Tout-Puissant le Ven 21 Aoû - 18:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypse-tomorrow.forumactif.com
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/08/2015
Camp : Le Mien
Avatar : Buddy Christ
Even God has a sense of humor, look at the platypus
MessageSujet: Re: Les anges [3/4 libres] Sam 8 Aoû - 13:49


Alexander F. Prendergast
aka Eremiel
Ft. Richard Armitage ♦ Libre ♦ Négociable




© Nuit Parisienne
Nom humain : Alexander Farran Prendergast
Nom angélique : Eremiel
Rang angélique : Domination
Raison de la présence sur Terre : En mission, en charge du prophète Aiden D. Greenstead
Camp : Pro-Apocalypse
Métier : Ange à temps plein
Âge réel : Presque aussi vieux que le monde
Statut civil : Célibataire
Orientation sexuelle : Ne se sent pas concerné
Âge humain : 40 ans
Caractère : Patient - Inflexible - Dur - Stratège - Arrogant - Partagé - En proie au doute - Acharné - N'a strictement aucun sens de l'humour - Loyal - Juste - Leader

Il était une fois


S'il fallait utiliser un unique qualificatif pour décrire Eremiel, on aurait probablement dit droit. Eremiel a toujours eu davantage l'attitude d'un Trône que d'une Domination, mais son Père l'a créé ainsi et il reste donc à son poste.
Lors de la guerre qui déchira les anges, il prit le parti de Dieu, sans jamais hésiter une seule seconde à pousser hors des portes du Paradis les traîtres qui autrefois partageaient sa vie. Il ne considère plus les démons comme ses frères déchus, simplement comme des ennemis à abattre. Sa détermination et son efficacité redoutable ont forgé sa réputation d'ange inébranlable. Si la plupart l'admirent et le louent pour ses compétences martiales et son sens de la justice, d'autres anges, souvent plus jeunes et moins expérimentés, le trouvent cruel et glacial.
Mais s'il y a bien une chose qui n'atteint pas Eremiel, c'est le regard des autres. Il vit pour Dieu, pour servir Dieu. Il est sûr de son bon droit et est persuadé que tant que chacun suit les ordres qu'on lui donne, le monde vivra en harmonie.
Mais derrière la figure parfaite du soldat intouchable, Eremiel cache une pléthore de doutes et de questionnements. Peu affecté par la vie terrestre, qu'il n'a jamais trouvé fascinante, il est totalement détaché du monde des humains. Persuadé que les anges sont une race supérieure, il n'a pourtant jamais avoué à personne qu'il était sur le principe d'accord avec la rébellion de Lucifer : il ne voulait pas s'abaisser à vénérer l'Homme. Pourtant, être d'accord avec Lucifer, c'était reconnaître vouloir désobéir à Dieu, potentiellement chuter et devenir un démon et ça, il ne pouvait pas le faire. Effaçant son individualité au maximum, persuadé que s'il ignorait ce défaut, il disparaîtrait tout seul, Eremiel s'est forgé une carapace que personne n'a encore réussi à percer.
Toutefois, son mépris pour l'humanité est mis à rude épreuve, avec la mission que ses supérieurs lui ont donné : la protection d'un prophète. Prenant forme humaine pour la première fois, lui qui était toujours auparavant apparu sur Terre sous des traits angéliques, il doit désormais passer incognito parmi les humains. Une tâche difficile pour lui qui ignore tout des coutumes humaines et qui refuse de les apprendre.
Désormais forcé de vivre avec l'humain à sa charge, bien contre son gré, il attend la date fatidique de l'Apocalypse. Et tente d'ignorer qu'il est proche de la Chute...


Mes amis, mes amours, mes emmerdes


D'ordinaire, les supérieurs hiérarchiques ne sont pas proches de leurs soldats, au Paradis. Pourtant, Eremiel et Hadraniel furent presque amis, fut un temps. Eremiel a toujours apprécié ce soldat et son dévouement à la cause de Dieu, son efficacité et son jugement. Un des premiers anges affectés à sa garnison, Hadraniel a toujours suivi Eremiel partout, sur tous les champs de bataille. 4000 ans d'histoire commune, même pour un ange comme Eremiel, ce n'est pas négligeable. Pourtant, Hadraniel choisit de lui désobéir, lors d'une mission il y a environ cent ans. Choqué, ulcéré par cet acte de rébellion, il a tout bonnement refusé d'écouter les propos fous de son soldat. Qu'importaient les vies humaines, enfin, s'ils parvenaient à éliminer toute une légion de démons ? Incapable de raisonner l'ange, il laissa Hadraniel de côté tandis qu'il poursuivait sa mission avec ses autres soldats. S'il espéra que la Vertu retrouverait la raison, une fois devant le Conseil des Dominations, son espoir fut vain. L'épée de Hadraniel jetée à ses pieds fut une ultime insulte, une offense à son leadership. Comment un ange qu'il avait mené depuis 4000 ans pouvait-il considérer la désobéissance ? Comment pouvait-il préférer les humains à leur mission ? Hadraniel reste à ce jour ce qu'il considère comme son pire manquement, le seul ange dont il a eu la charge à avoir été exilé, la seule Vertu chassée du Paradis depuis des siècles. Il espère pourtant envers et contre tout que l'ange retrouvera la raison et pourra se racheter lors de la bataille finale. Ils étaient presque amis, fut un temps.

Eremiel ne comprend honnêtement pas pourquoi on lui a confié pour mission de protéger Aiden. C'est un prophète, oui, très puissant aussi, mais jamais auparavant les anges ne s'en sont véritablement souciés, se contentant d'embrouiller les prophéties des humains doués de vision. Pourquoi protéger celui-là alors ? Parce que sa parole porte plus loin que les autres humains ? Eremiel ne peut que supposer. Toutefois, obligé par honneur de remplir sa mission, il vit désormais avec Aiden, afin de plus facilement le surveiller. Le prophète l'a déclaré son garde du corps, Eremiel refusant tout bonnement l'appellation "ange gardien", et s'amuse de son ignorance des traditions humaines, quand il ne tente pas de l'initier aux plaisirs terrestres. Il n'a plus qu'un an à supporter les blagues douteuses d'Aiden. Plus qu'un an.

Quand Dieu créa Lilith, Eremiel était déjà indifférent à l'humanité. Pour lui, il ne s'agissait que d'une nouvelle espèce animale, comme l'étaient les insectes ou les crapauds. Rien n'égalait la création du monde ou celle des anges. Aussi, quand Lilith se rebella contre Dieu et le rôle qu'Il lui avait donné, on lui ordonna de la ramener, ainsi qu'avec deux autres anges, en Eden. Irrité devant la désobéissance de la basse créature et ses demandes de liberté (quelle liberté ? elle était une créature de Dieu, elle lui appartenait et devait le servir, corps et âme), Eremiel alla jusqu'à la menacer de la jeter dans la mer si elle ne retournait pas en Eden. Elle fit un serment de ne jamais blesser les enfants nouveaux-nés si une amulette contenant le nom des anges leur était donnée. Qu'elle retire la souffrance qu'elle avait créé convenait à Eremiel, après tout, Dieu avait fini par chasser les hommes du jardin peu après leur départ en quête de Lilith. Décidant que l'affaire était juste, Eremiel la laissa s'en aller, persuadé que de toute façon, elle mourrait bien assez tôt dans le désert. Malheureusement, Eremiel dût se rendre compte des millénaires plus tard, en mission de protection du prophète, que Lilith était toujours vivante et, pire, qu'elle était devenue l'auto-proclamée Reine de l'Enfer. Et si elle ne blessait pas d'enfants, l'ange ne pouvait rien en dire sur les femmes qui travaillaient pour elle. Quand elle envoya certaines d'entre elles, accompagnées de quelques démones dans le lot, pour amadouer son prophète décidément trop friand de plaisirs terrestres, Eremiel a serré les dents. Tant que les démones n'attentaient pas à la vie d'Aiden, l'ange ne pouvait les éliminer. Alors il était forcé de subir les airs ricanants de Lilith. Aujourd'hui, il a la sensation de s'être fait rouler. Son ego meurtri demande vengeance.


© Créé par Callahan A. Haywood



Dernière édition par Le Tout-Puissant le Ven 21 Aoû - 14:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypse-tomorrow.forumactif.com
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/08/2015
Camp : Le Mien
Avatar : Buddy Christ
Even God has a sense of humor, look at the platypus
MessageSujet: Re: Les anges [3/4 libres] Sam 8 Aoû - 13:50


Raelyn O. Shirley
aka Herahel
Ft. Karen Gillan ♦ Libre ♦ Négociable




© Dreamy
Nom humain : Raelyn Ocean Shirley
Nom angélique : Herahel
Rang angélique : Archange
Raison de la présence sur Terre : En mission pour le Métatron
Camp : Pro-Apocalypse
Métier : Chargée de communication pour le Paradis
Âge réel : 1500 ans
Statut civil : Célibataire
Orientation sexuelle : Euh...hm...bonne question ?
Âge humain : 26 ans
Caractère : Timide - Consciencieuse - Dévouée - Gaffeuse - Imaginative - Malicieuse - Geek - Tendre - A soif de faire ses preuves - Enfantine - Curieuse - Bavarde

Il était une fois


Avec ses 1500 ans au compteur, Herahel, est un bébé aux yeux des anges et une des toutes dernières créées par leur Père. Difficile de vraiment se démarquer ou faire ses preuves quand toute la famille vous considère toujours comme un joli bébé joufflu. Même si techniquement elle n'a jamais ressemblé à un nourrisson ou été enrobée. C'est juste l'image.
Herahel, très bizarrement, n'a pas été créée Archange mais Ange. Elle a juste réussi à monter un échelon. Pas vraiment par mérite, il faut le dire, mais plus parce que des places s'étaient libérées et, hey, toi, tu veux une promo ? Jouer les messagers, aller sur Terre, Herahel aimait bien et la tâche lui a incombé facilement. Elle est plutôt fière de sa position, même si elle ne le clame pas haut et fort. Elle est la plus jeune de tous les Archanges et pas mal de ses "subalternes" sont plus âgés qu'elle alors, essayer d'asseoir son autorité en jouant les dures, c'est un peu difficile. Herahel, c'est un peu la nouvelle patronne sans trop d'expérience et sympa, qui permet de se la couler douce. Pour le moment, elle manque d'autorité, mais elle est sûre que ça viendra avec le temps.
Tout se passait plutôt bien, elle revenait d'un petit voyage sur Terre (le Paradis n'est pas aussi bien fourni en films et en musiques que la Terre, malheureusement) quand le Métatron lui-même lui demanda une audience. Pleine d'appréhension, elle était persuadée qu'elle allait se faire engueuler parce qu'un humain l'avait vu réchauffer son chocolat chaud à la bibliothèque juste avec ses mains et cherchait désespérément une excuse pour sa conduite. Mais quand elle rentra dans le bureau du Métatron, ce ne fut pas pour une engueulade...non, ce fut pour lui proposer un nouveau job. Sur Terre. Un job de toute importance : chargée de communication pour le Paradis. Ce serait elle qui devrait communiquer à ses frères et soeurs demeurés sur Terre et coupés de la radio angélique les nouvelles de chez eux, mais surtout...les nouvelles de l'Apocalypse. Parce que le Métatron allait l'annoncer, le 1er septembre, et il fallait que tout soit prêt.
S'il y a bien une chose à reprocher au Paradis, selon Herahel, c'est qu'ils ont un timing horrible et que monter toute une boîte en un mois, c'est un peu beaucoup demander, quand même. Et puis quoi, elle avait même pas droit à des vacances ?
Mais Herahel accepta, bien sûr. Parce que quand le Métatron lui-même vous propose un job en or, même avec des horaires pourris, vous ne dîtes pas non.
Au moins peut-elle à présent rentabiliser ses études de communication (c'était pour le fun) et s'investir dans le nouveau système de messagerie angélique. La radio des démons ? Dépassée. Herahel, elle, investit Internet.
Et s'il y a un peu de propagande angélique sur Facebook, Twitter et tout ça, personne n'ira se plaindre. Plus de gens chez nous, moins de l'autre côté, non ?


Mes amis, mes amours, mes emmerdes


Anael, c'est un peu son héroïne. Non mais vous en connaissez beaucoup des anges qui révolutionnent une administration vieille comme le monde ? Grâce à elle, les anges peuvent obtenir des corps féminins et Herahel ne l'en remerciera jamais assez. Non, rien à faire, elle ne se sent pas l'âme d'un mâle. Et puis, défier la seconde hiérarchie comme ça ? Pfiou. Herahel l'admire et souhaite devenir comme elle. Elle est un peu fangirl face à Anael mais c'est pas grave, elle l'admet facilement. Elle s'est déjà rendue chez la Principauté pour avoir ses conseils éclairés. Elle est sur Terre depuis plus longtemps et a une bonne expérience des humains, sûrement peut-elle l'aider à faire une compagne de propagande et joindre leurs frères et soeurs éparpillés sur Terre ?

Il faut se méfier des démons, on lui a toujours dit. Mais Mammon est tellement...charismatique et il est gentil pour un démon ! C'est un Prince disgracié donc il n'a plus beaucoup de pouvoir, il n'est plus vraiment une menace, pas vrai ? Elle ne risque donc rien à le fréquenter, si ? Il l'a félicitée sur son travail, ses compétences, ses idées, et c'est bien plus que ce que son propre patron a fait pour elle. Il lui a même soufflé des idées brillantes qu'elle n'avait pas encore eues ! Mammon était un ange auparavant, et il lui a dit maintes fois qu'il avait regretté sa décision de suivre Lucifer et sa chute conséquente. Il ne veut que l'aider à répandre la parole du Paradis et à oeuvrer pour son camp lors de l'Apocalypse. Elle en est persuadée.

Herahel s'est vite fait à la vie sur Terre et ses petits plaisirs quotidiens. Oui, Herahel aime tout ce qui est sucré et alors ? Ça remonte le moral. Et il a bien fallu qu'on lui remonte le moral quand des démons ont réussi à hacker son compte Twitter pour le Métatron et qu'elle doit recommencer à zéro une grande partie de sa campagne pro-Apocalypse. Elle ne s'attendait pas à tomber sur un frère exilé en débarquant dans cette pâtisserie, mais elle n'a pas pu dire non au gâteau tout juste sorti du four qu'Hadraniel lui a offert. Et forcément, en tombant sur un autre ange coupé de la radio angélique, Herahel s'est mis à lui parler Apocalypse – parce qu'il fallait bien qu'elle remplisse sa mission de communiquer la bonne parole à ses frères et soeurs ! Mais apparemment Hadraniel n'a pas aimé qu'elle en parle devant ses clients. Depuis, ils ont échangé leurs points de vue, conversé et il lui a remonté le moral. Malgré tout, elle sent bien que la Vertu a passé trop de temps sur Terre, qu'il est coupé du Paradis et qu'il ne suit plus les plans angéliques. Mais il le faut bien, c'est le Métatron lui-même qui l'a ordonné ! Malheureusement, les propos d'Hadraniel commencent à lui faire douter de la justesse de sa mission...oui, ils vont apporter le Paradis sur Terre, mais au prix de combien d'âmes perdues, combien de dégâts sur Terre ? Herahel n'aime pas douter, elle a ses ordres et elle veut s'y tenir. Alors quand elle commence à un peu trop hésiter quand elle donne ses réponses, quand l'assurance qu'elle voulait insuffler à ses mots vient à lui manquer, elle dirige plutôt la conversation vers les dernières recettes à la mode. C'est qu'elle veut tout goûter et d'accord, elle a un faible pour les muffins, qui peut l'en blâmer ?


© Créée par Callahan R. Haywood

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypse-tomorrow.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les anges [3/4 libres]
Revenir en haut Aller en bas
 
Les anges [3/4 libres]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» confirmation de lutteurs libres
» ANGÉLIQUE___ «Marquise des Anges »[5%]
» Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »
» Les anges pleurent la fin du Monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APOCALYPSE TOMORROW :: Les Épîtres :: Trouver la foi :: Postes vacants-
Sauter vers: