AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum, merci à tous d'avoir participé à l'aventure

Je sauve la veuve et l'orphelin. | PV Callahan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: There is no place like London :: North London :: Heavenly Delights
avatar
Messages : 40
Date d'inscription : 23/10/2016
Camp : En attente de la décision de Rê
Avatar : Yasmine Al Massri
People populate the darkness with ghosts, gods
MessageSujet: Je sauve la veuve et l'orphelin. | PV Callahan Lun 7 Nov - 21:26
Elle traînait dans le quartier sud, le quartier des dieux païens, alors qu’elle avait terminé sa journée de travail. Sekhmet se sentait d’une humeur de chien. Ouh le vilain jeu de mots. La déesse se stoppa en voyant une femme la tête baissée se faire engueuler par un homme qui faisait deux têtes de plus qu’elle. La condition des femmes et des enfants révoltait toujours la déesse païenne. Elle s’approcha du couple, le pas souple, les hanches qui ondulaient. On aurait dit une féline et non pas une humaine. Elle vit la femme redresser la tête, la regarder et quelque chose passa entre elles. Une compréhension toute féminine. Sekhmet ne réfléchit pas, elle rentra violemment dans l’homme qui se mit à l’insulter copieusement dans une langue qui n’était pas de l’anglais. Akila cligna des yeux et le détailla comme la sombre imbécile qu’elle espérait faire croire être. « Oups. » Cette fois-ci il employa l’anglais, affirmant qu’il n’avait jamais vu une femme si bête. Elle continua de le fixer sans même broncher. Elle renifla piteusement et finalement, se rapprocha encore de lui. Elle n’était pas quelqu’un qui paraissait menaçant de prime abord. Elle avait le corps que les fidèles lui avaient donné. Le corps d’une femme d’autrefois, quelques rodeurs, mais aussi un corps étrangement fin, comme celui d’un chat. Ses hanches ressortaient parmi ses jambes musclées.

Elle s’arrêta à quelques millimètres de l’homme et parla d’une voix glaciale. « Pour votre sécurité monsieur, vous devriez vous éloigner de cet individu. » Elle n’invoqua pas son statut de militaire, préférant taire cela. L’homme tressaillit et une petite voix devait lui souffler que le danger fût proche. Il regarda sa compagne et lui dit qu’ils se retrouveraient bien vite. Visiblement ces deux-là ne devaient pas habiter ensemble car il partit sans demander son reste. La jeune femme remercia la déesse d’un signe de tête et Sekhmet se sentit bien bête, incapable de parler, continuant de la fixer l’air de rien. Elle s’approcha alors de l’humaine et sans même attendre, lui glissa un petit bracelet tout simple dans la paume de la main. « Pensez-y quand vous avez des problèmes. » La mortelle ouvrit la paume et observa le pendentif du chat, étonnée d’un tel cadeau. Sekhmet s’était déjà éloignée. Elle était bien consciente que ce n’était pas ainsi qu’elle redeviendrait une grande déesse. Mais au moins elle attisait la curiosité et ainsi, on penserait peut-être à elle. Elle se pinça les lèvres, sentant la colère lécher ses entrailles alors qu’elle se dirigeait vers le nord de la ville, vers le centre. Elle avait bien conscience qu’elle aurait pu frapper cet homme, le mettre à genoux et peut-être bien le tuer. Sauf qu’elle avait réussi à se contrôler, pour une rare fois.

L’apocalypse qui allait frapper dans un petit moment mettait ses sens en ébullition. Elle avait envie de se battre, mais sans les ordres de Rê, elle refusait encore de se lancer. De toute manière elle aurait bien le temps de se déterminer d’ici l’apocalypse. Elle se dirigeait vers la pâtisserie d’un ange. Etonnement, elle s’entendait bien avec. Elle était d’humeur à discuter à dire vrai. Elle avait surtout envie d’une gourmandise. Une petite récompense pour ne pas avoir tué un crétin sans fond. Sekhmet plissa les yeux à cette pensée. Elle était convaincue qu’il retournerait auprès de sa victime et tant qu’aucune association ne se serait occupée de cette femme, elle risquait de se prendre encore des coups. La déesse verrait bien si elle entendait des appels ou pas. Même si franchement, elle en doutait sérieusement. Elle franchit la porte de la pâtisserie et son cœur s’allégea. La nourriture avait vraiment tendance à la rendre de meilleure humeur même si elle ne ressentait pas la faim. Elle s’assit calmement et décida qu’elle ne consulterait pas la carte, elle savait déjà quoi prendre. Elle avait retiré son manteau et attendait calmement. « Hé ho ! J’ai faim Callahan. » Elle aimait bien le taquiner, après tout ils étaient pareils, ils aimaient sauver. « J’ai sauvé quelqu’un. » Dit calmement la déesse, fière d’elle. Oh elle n’aimerait pas être comparée aux anges, mais elle pouvait éviter d’en tuer, pour l’instant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apocalypse-tomorrow.forumactif.com/t117-akila-deesse-au-double-visage#581
 
Je sauve la veuve et l'orphelin. | PV Callahan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauver la veuve et l'orphelin? Jamais si on me paie pas plus que le smic ~ Arto
» Sauver la veuve et l'orphelin [mission difficile]
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» LOTUS caniche orphelin 10/12 ans SPA EVREUX (27) ADOPTE
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APOCALYPSE TOMORROW :: There is no place like London :: North London :: Heavenly Delights-
Sauter vers: